Acceuil » Europe » France – Législatives 2024 : le RN largement en tête du premier tour, Front populaire et majorité appellent au barrage
Tableau de gauche
France – Législatives 2024 : le RN largement en tête du premier tour, Front populaire et majorité appellent au barrage

France – Législatives 2024 : le RN largement en tête du premier tour, Front populaire et majorité appellent au barrage

Le Rassemblement national (RN) et ses alliés sont arrivés en tête du premier tour des élections législatives (33,1 %), devant le Nouveau Front populaire (28 %), suivi par la majorité présidentielle Ensemble (20 %), et la droite et LR (6,7 %), selon le ministère de l’Intérieur. « Pas une voix ne doit aller au Rassemblement national », a annoncé le Premier ministre Gabriel Attal.

L’essentiel

.Les Français votaient dimanche au premier tour d’élections législatives historiques pour élire les 577 députés de l’Assemblée nationale, après sa dissolution par Emmanuel Macron au soir des européennes le 9 juin.

.Le Rassemblement national est arrivé largement en tête, selon les estimations de l’institut de sondage Ipsos Talan. Avec 33,1 % des suffrages, le parti de Jordan Bardella et Marine Le Pen et leurs alliés devancent le Nouveau Front populaire réunissant la gauche, qui obtient 28 %, loin devant le camp d’Emmanuel Macron à 20 %. Les Républicains qui n’ont pas fait alliance avec le RN s’établissent à 6,7 %. Tous les résultats des législatives à consulter sur cette page.

.Le taux de participation aux élections législatives était en nette hausse à 66,7 %.

Le Nouveau Front populaire compte 32 élus au premier tour

Le Nouveau Front populaire compte 32 candidats élus députés dimanche soir, dès le premier tour des élections législatives, selon les chiffres officiels du ministère de l’Intérieur compilés par l’AFP. Dans le détail, les Insoumis comptent 20 députés, les socialistes cinq, les Écologistes cinq également, et les communistes deux.

La ministre des Outre-mer Marie Guévenoux se désiste dans l’Essonne face au « risque » RN

La ministre des Outre-mer Marie Guévenoux, arrivée en 3e position dans sa circonscription de l’Essonne, a annoncé qu’elle se désistait face au « risque que représente une victoire du Rassemblement national » aux législatives.

« Il faut tout faire pour faire gagner les candidats issus de l’arc républicain en mesure de l’emporter dimanche prochain », a-t-elle plaidé dans un communiqué. Dans la 9e circonscription, l’écologiste Julie Ozenne est arrivée en tête avec 37,6 % des voix, devant le RN Paul-Henri Merrien (29,96 %) et Marie Guévenoux (27,11 %).
Le Nouveau Front populaire compte 32 candidats élus députés dimanche soir, dès le premier tour des élections législatives, selon les chiffres officiels du ministère de l’Intérieur compilés par l’AFP. Dans le détail, les Insoumis comptent 20 députés, les socialistes cinq, les Écologistes cinq également, et les communistes deux.

La porte-parole du gouvernement Prisca Thevenot (Ensemble) en tête au premier tour dans les Hauts-de-Seine

La porte-parole du gouvernement Prisca Thevenot (Ensemble) est arrivée en tête du premier tour des élections législatives dans la 8ème circonscription des Hauts-de-Seine, selon les résultats provisoires du ministère de l’Intérieur.

La sortante a récolté 39,91 % des voix et se retrouve en ballotage favorable pour le second tour, devant la candidate du Nouveau Front populaire (NFP) Salomé Nicolas-Chavance avec 30,3 % des suffrages.

https://x.com/priscathevenot/status/1807539816126447750?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1807539816126447750%7Ctwgr%5E783c6069f338c7480eadce282190077ffe5d30ae%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.france24.com%2Ffr%2Ffrance%2F20240630-direct-franC3A7ais-france-vote-C3A9lections-lC3A9gislatives-anticipC3A9es

Au moins 39 candidat lepénistes élus dès le premier tour

Au moins 39 candidats soutenus par le RN ont été élus députés dès le premier tour, dimanche, une première pour le parti. Parmi ces candidats qui ont recueilli plus de la moitié des suffrages figurent une grande majorité de députés sortants, mais également des nouveaux élus, à l’image d’Eddy Casterman, tombeur de Jean-Louis Bricout dans la troisième circonscription de l’Aisne.

Olivier Faure fustige le message « confus » de la macronie en vue du second tour

Le Premier secrétaire du Parti socialiste (PS), Olivier Faure, a fustigé dimanche le message « confus » des responsables de la macronie en vue du deuxième tour des législatives, leur enjoignant de « faire un appel clair à la mobilisation pour la République ».

« J’entends ce soir beaucoup de leaders de la macronie qui prennent la parole les uns après les autres, mais ça reste confus, trop confus pour des gens qui pourtant ont bénéficié de vos voix en 2017, en 2022 (…). Alors maintenant, c’est à leur tour de faire en sorte que l’extrême droite ne puisse pas gouverner. À eux de le faire, à eux de le dire, à eux de faire un appel clair à la mobilisation pour la République », a déclaré Olivier Faure, s’exprimant devant plusieurs milliers de personnes place de la République.

par France24

Laisser un commentaire

Tableau de droite